chabbat, construire l’essentiel

Il est parfois difficile de laisser nos soucis de côté pour entrer dans le chabbat. Je pense alors à cette parole de sagesse qu’un ami cher m’a donnée dans un moment difficile: examine les problèmes qui te préoccupent. Seront-il encore d’actualité dans 10 ans? Si ce n’est pas le cas, inutile de les prendre trop au sérieux. Le chabbat était là il y a 3000/2000 ans. Depuis, nous construisons le chabbat de semaine en semaine. Il sera là encore dans 30, 100, 1000 ans. Chaque chabbat, nous construisons cette continuité. A côté de cette vérité, les soucis du moment prennent une autre proportion… Que la valeur intemporelle et le bénéfice personnel de cette journée de paix et de bonheur nous accompagnent toute la semaine.

Publicités
Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :