Posts tagged ‘marcher’

18 août 2011

Sommes-nous à côté de nos pompes?

« Tu es une bénédiction, Eternel, qui satisfais à tous mes besoins »

Cette bénédiction est récitée tous les matins.
Comment peut-on affirmer une telle chose? Nos besoins sont-ils totalement satisfaits?
Cette bénédiction est récitée au moment où nous mettons nos chaussures (babli braHot 60b).
Comment les chaussures représenteraient-elles la satisfaction absolue?
Enfin, une question commune à toutes les bénédictions du matin: quelle est la place de Dieu dans nos vies? Est-ce vraiment lui/elle qui satisfait à nos besoins, qui habille ceux qui sont nus, etc…?

Pour Aboudraham, les chaussures sont la conditions nécessaire pour pouvoir se rendre à son travail et acquérir ce dont nous avons besoin pour vivre.

Cette approche nous donne plusieurs réponses:
1 – Notre bonheur est parfait, non pas quand « tous nos besoins » sont satisfaits, mais quand nous avons entre nos mains les moyens de les satisfaire.
2 – C’est nous-mêmes et non l’Éternel, qui oeuvrons à atteindre nos buts et à réaliser nos rêves. (Il/Elle n’aurait pas besoin de chaussures 😉 )
3 – Ainsi, ce sont nos chaussures, nos outils, qui sont notre première richesse, il est normal de réciter cette bénédiction au moment de nous chausser.

Une autre question se pose à nous: Aujourd’hui, dans notre société, et pour nous personnellement, quel est l’objet/L’outil matériel, ou immatériel, qui remplace la chaussure? Le vélo, pour dépasser les embouteillage? La formation permanente, pour acquérir toujours mieux les moyens de progresser dans nos métiers? Le soutien de nos proches? Le rattachement à une communauté à construire dans les bons moments et sur laquelle s’appuyer dans les moments difficiles?

Une question universelle, à laquelle chacun apportera sa réponse personnelle, et que notre tradition nous invite à nous poser à nouveau tous les matins… Lorsque nous mettons nos chaussures.

Alors… Bonne route…

Texte de la bénédiction:
בָּרוּךְ אַתָּה יְיָ אֱלֹהֵֽינוּ מֶֽלֶךְ הָעוֹלָם, שֶׁעָֽשָׂה לִי כָּל צָרְכִּי.
BarouH ata adonaï élohénou méleH haolam chéassa li kol tsorki
Sois remercié, Eternel, qui satisfais à tous mes besoins.

Publicités